fbpx

Le home staging est une tendance qui vise à dépersonnaliser un lieu tout en le présentant sous son meilleur jour, afin de le vendre rapidement et au meilleur prix. Quelques petits arrangements, voire de simples aménagements pourront grandement vous aider à mieux vendre. Voici une liste de conseils pour optimiser votre bien avant une vente :

1 – Valorisez l’espace
L’espace est l’un des premier critère d’achat d’un logement avec l’emplacement. Ce n’est donc pas un aspect à négliger. Avant d’éventuelles visites, pensez à désencombrer vos pièces pour que les acheteurs puissent se faire une réelle idée des volumes de votre bien.  Ne laissez pas traîner trop d’effets personnels, au risque de donner l’idée que le logement manque d’espaces de rangement.

2- Teintes et couleurs
Bien entendu, il est assez compliqué de connaître les goûts et les couleurs de vos futurs acheteurs. Néanmoins, misez sur la sobriété avec des couleurs neutres comme du blanc, du gris ou du taupe. Restez donc sobre, afin de séduire le plus grand nombre.

3- Jouez sur la chaleur de votre logement
La luminosité est l’un des atouts majeurs d’un bien. N’hésitez donc pas à l’accentuer et à jouer sur la chaleur de votre logement. Pensez à ajouter des rideaux aux fenêtres et des cadres aux murs pour augmenter l’aspect chaleureux et vivant d’une pièce.

4 – Neutralisez les marques du passé
Avec le temps, votre logement s’est peut-être en partie dégradé. Changez donc les portes, les poignées, les interrupteurs, les plinthes… En résumé, montrez que que votre bien a été entretenu tout au long de votre occupation et que vous ne l’avez pas laissé s’altérer.

5 – Relookez votre cuisine et votre salle d’eau
Les éventuels acheteurs sont très regardant sur ces deux pièces qui sont la cuisine et la salle de bain. Ce sont des pièces à ne surtout pas négliger. Néanmoins, une totale rénovation peut s’avérer être un vrai budget. Aussi, de simples petits aménagements peuvent suffire à lui redonner un coup de jeune. Changez les portes des placards, ou remplacez même les modules de rangement et les meubles. Rénovez le plan de travail et repassez un coup de peinture aux murs. Concernant la salle de bain, faites attention au carrelage. Il peut être utile de le remplacer ou, à défaut, de le repeindre lui aussi.

6 – Pensez au facteur olfactif
Sachez qu’un bien mis en vente et qui n’est plus habité s’assèche. Après quelques semaines sans occupation, certaines odeurs peuvent s’avérer devenir désagréables. Si vous n’avez pas utilisé le logement pendant une assez longue période, faites circuler de l’air dans les pièces et faites couler l’eau pendant quelques minutes. Cela réduira considérablement les mauvaises odeurs.

7-  Jouez la carte de la classe énergétique
De plus en plus d’acheteurs sont attentifs aux questions écologiques et environnementale, veillez donc à ce que votre logement ne soit pas trop énergivore. Un logement qui consomme moins d’énergie coûte moins cher à son propriétaire. Pensez par exemple, au double vitrage pour vos fenêtres, à refaire l’isolation de vos murs et des combles. Evidemment, ces travaux seront souvent lourds financièrement, même si un certain nombre d’aides permettent de réduire la facture (prêt à taux zéro, crédit d’impôt…). Il existe toutefois des solutions économiques, comme poser, par exemple, des thermostats sur vos radiateurs.

Source : Figaro.fr